Le projet PAQMAN consiste à développer des probiotiques naturels et innovants destinés aux filières conchylicoles et piscicoles, et ainsi proposer des solutions pérennes face aux épisodes infectieux qui fragilisent les filières aquacoles.

Les souches probiotiques testées dans le projet PAQMAN ont pour origine le microbiote naturel d’animaux marins sains. Les 6 souches de Pseudoalteromonas préconisées comme probiotiques ont été sélectionnées pour leurs activités anti-biofilm et/ou antibactérienne contre des bactéries pathogènes en aquaculture. La stratégie de micro-encapsulation sélectionnée permettra une diffusion contrôlée des probiotiques au sein des élevages.

Dans le projet PAQMAN, l’impact des probiotiques sur les performances zootechniques (croissance, survie…), la résistance face à des agents pathogènes mais également les effets sur l’environnement d’élevage (biofilm et microbiotes des élevages) seront évalués en écloserie et pré-grossissement.

Les espèces aquacoles ciblées sont l’huitre plate, Ostrea edulis, et le bar Dicentrarchus labrax. Les conditions efficaces d’administration des probiotiques définies sur ces deux espèces modèles seront déclinées dans des élevages de pétoncles noirs, Mimachlamys varia et la dorade royale, Sparus aurata.

Le projet PAQMAN offre donc l’opportunité de déployer une technologie innovante bio-inspirée pour sécuriser les productions aquacoles.

Partenaires
Entreprises
  • - CRC Bretagne Nord, Morlaix
  • - Seanova, Clohars-Fouesnant
Centres de recherche
  • - Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines de l'Université de Bretagne Occidentale, Quimper  [Porteur de projet]
  • - ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), Brest
Financeur
FEAMP - mesure 47
Labellisation
28/06/2019
Budget global
817 K€
Fiche PDF